DHB - The RPGator (digintegrated) wrote,
DHB - The RPGator
digintegrated

  • Mood:
  • Music:

Long time no C... (c'est MADE in Japan, pas MAN, bon sang!)

(soit dit en passant, c'est pire qu'une faute d'orthographe, c'est carrément un faux-sens!)

Alors que s'est-il passé en fait? La réponse ici:



Le festival Made in Japan, 3e édition. Attention, ceci n'était pas une convention, ne l'a jamais été, et ne le sera sans doute jamais. Une convention, comme vous les connaissez, dispose toujours d'un budget d'une part, et se donne tous les moyens de communication possibles d'autre part. D'ailleurs, nous n'avions pas de budget, et ce n'était pas notre vocation d'attirer les foules. Et pourtant...

Et pourtant, d'après les estimations de Notre Président de Notre Présipauté, notre événement a compté pas moins de 1000 entrées. Quand on sait que Japan Tide à Nantes, une vraie convention (plus de moyens que nous mais moins que Mang'Azur ou EPITAnime), en a fait 1500, eh ben on n'a pas à rougir. Le tout c'était de rester plus longtemps pour voir le reste des activités scéniques. Des jeux de scène, deux démonstrations de Jérémy Xatard, deux concours cosplay, un concert et un flashmob, sans oublier une cérémonie du thé... ça fait beaucoup pour un festival à entrée gratuite, vous ne trouvez pas? Et ne dites pas qu'avec une vingtaine de jeux arcade & consoles en accès libre, plus les jeux musicaux, plus les jeux de société, plus l'atelier de couture, y'avait rien à faire entre temps... Amis visiteurs qui n'aviez même pas pris la peine d'attendre le reste du programme et êtes repartis dépités parce que vous vous attendiez à un truc du genre Bordeaux Game Show: dommage pour vous!

Oui, ce n'est pas grand chose comparé à ces hypermarchés géants connus sous le nom de Paris Manga ou Japan South-Korea & Comics Expo (*). Et alors? Vous qui vous dites fans hardcore de Disney, auriez-vous oublié qu'il en faut peu pour être heureux? Nous n'avions qu'un seul stand de ventes de produits pour geek-otakus durant ce festival, un stand qui n'a pas eu à payer sa place (contrairement à certains qui font payer le mètre linéaire au moins trois fortunes et demie), et qui n'a rien reçu en retour de notre part. Notre seul revenu financier était la restauration. Et quelle resto: composée en grande partie de cuisine japonaise. Pour un Made in Japan, quoi de mieux?

Quant au parcours du chasseur d'images, vous l'aurez ici: http://tinyurl.com/CODEDCAMS

Pour ceux et celles qui veulent s'intéresser à mes pérégrinations en plus de mes photos, voici mon récit:

Levé le samedi matin avec un mal de crâne pas possible, c'est la venue de motoko_val qui m'a tiré du lit. Heureusement pour moi, j'avais déjà descendu tout mon matos pour le week-end, donc pas besoin de faire d'aller-retour entre mon antre et l'entrée. Après quelques viennoiseries achetées en route, nous voilà au Domaine de Fantaisie, connu précédemment pour sa Nuit de l'Angoisse. L'installation de mon bazar s'est rapidement effectuée, j'en ai profité pour snapper un bon coup autour des différentes pièces du bâtiment, puis à l'extérieur, avant de jouer sur mon pop'n music et sur les arcades et consoles présentes dans la grande salle. 14h, ouverture. Les gens affluent, les volontaires pour essayer DDR et pop'n aussi... c'était un des objectifs pour les visiteurs en fait: essayer DDR et pop'n music, ou Taiko no Tatsujin. J'ai d'ailleurs donné pas mal de Puyo roses aux gens, c'est dire que mon jeu les a bien branchés :D (il y avait 9 puyos de couleur différente à collectionner pour les visiteurs, pop'n était affecté au rose, et DDR au jaune).

16h, cosplay. Ma nouvelle "arme" en a impressionné plus d'un, même si peu de gens pouvaient la reconnaître. Mais bon, face à une Sakura TRC ou une Euphemia, ce n'est pas grand chose... admettez-le!

Le soir, Jérémy Xatard nous a fait une démo de iaido, puis de bâton de feu pendant la nuit. Entre temps, j'ai assuré au concours "N'oubliez pas les paroles" animé par eXpensia as Mickey Mouse :D

Dimanche, DDR... avec un tapis qui n'arrêtait pas de me faire des Miss (désolé mais, quand Ness ou diablos ne peuvent plus faire de Full Combo sur PARANOiA Survivor, le bug ne vient certainement pas de leurs jambes), j'ai laissé tomber l'affaire. De toute façon, n'ayant pas pu me présenter à toutes les étapes de la League, ça n'aurait rien changé au résultat final. Mais par contre, c'est pendant le cosplay que j'ai réussi un monumental plantage de la Matrice...



... en devenant premier au concours du dimanche! Sur 12 participations. Totally what-the-hell, quoi.

En passant: je tiens à préciser que la remarque que j'ai faite après ma presta à l'intention de Melizenn n'avait aucune mauvaise intention, je voulais simplement laisser entendre que ma prestation et mon travail de couture ne sont pas tellement impressionnants, et que, sans vouloir flatter quiconque, d'autres cosplayeuses sur Bordeaux (Chibi, Melizenn, Himiko, Kura Inran, Nekocat, anyone you could name here!) peuvent toujours faire largement mieux que moi. Problème... Melizenn elle-même était dans la salle. Au jury! Et ce pour les deux jours. Gros bug, en effet...

Melizenn, si tu me lis, sache que je ne voulais pas te gêner de quelque manière que ce soit, mais sans partir dans de grands dithyrambes ou dans l'excès de flatterie (comme le font malheureusement trop de gens sur la cosplayosphère), il me faut bien reconnaître la valeur de ton travail en tant que cosplayeuse. Cela fait presque 10 ans que je suis dans ce milieu et mes cosplays sont soit très peu connus, soit peu élaborés, soit les deux... donc je suis loin de me considérer comme aussi expert que toi. J'ignore si un jour j'arriverai à pondre des choses comme tu le fais avec tes autres camarades que j'ai précitées... who knows?

Mais bon... ce week-end fut pour moi un retour explosif, après mon exil forcé de HeRA en mars 2011. Pop'n music en force, cosplay gagnant, et au final, CODED CAMS_ à l'honneur en filmant l'intégralité du concert de Skrillex Casimir Effect. Un groupe local, dont une des chanteuses est également membre de l'association, et qui nous a délivré un bon nombre de reprises de chansons très connues, dont Pegasus Fantasy à l'ouverture, puis Walking on the Moon, Give it Away, et Mala Vida entre autres. Et au final, le flashmob Just Dance sur la musique des Black Eyed Peas, "Pump It", le tout encore filmé avec ma caméra.



Si ça c'est pas du spectacle...
Et c'est ainsi que s'est conclu ce weekend. Retour un peu avant minuit dans ma base, avec tout mon chargement, toujours avec motoko_val, et sa mère aussi.

Petit événement sans avoir la prétention des grandes conventions, mais bon, on fait avec ce qu'on peut, et même si c'est peu, on a rendu un millier de gens heureux, c'est l'essentiel! Hein Baloo?




(*) Malgré son nom de "Japan Expo", on y trouve de plus en plus de contenu coréen, en plus de la présence voisine du salon Comic Con. La dénomination "Japan Expo" est donc à remettre en cause. Constat qui n'est pas inhérent uniquement à cette convention estivale, je précise...
Tags: real life
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments