DHB - The RPGator (digintegrated) wrote,
DHB - The RPGator
digintegrated

Semaine de fou... (2/2)

Vendredi:
Session DDR de dingue. J'ai repassé une bonne partie des charts en Light pour remplir la DB de PARANOiD, avant de conclure sur un score inattendu sur A en Heavy... DEUX GREATS! Et 327 Perfects. Soit le Perfect Full Combo moins 2. Ceci semble refléter une progression latente en précision sur DDR, qui a été récemment montrée avec 4 Greats sur WOOKIE WOOKIE et 3 Greats sur sync.
Le soir, rendez-vous au BlogCamp, pendant lequel j'ai appris des trucs qui pourraient m'amener à changer CODED CAMS_ dans les mois qui viennent. Si si si, je crois que ça va s'imposer...

Samedi:
Passage à AnimAsia. Seulement pour une journée, vu le programme prévu pour le lendemain comme vous pourrez le voir.
Ayant encore le mauvais souvenir de cette affaire datant de l'an dernier et étant malheureusement loin d'être close, et vu mon manque évident de production cosplay, j'ai décidé de payer ma place malgré le fait que le samedi était gratuit pour les cosplayeurs. Si si, vous avez bien lu: j'ai payé ma place alors que j'étais supposé avoir une entrée gratuite. Ce n'est pas parce que j'ai fini Vice City à 100% et que j'étais cosplayé sapé en Vercetti que j'allais avoir droit à des égards. Alors j'ai payé comme tout le monde. D'ailleurs j'aurais dû le faire en 2010 à titre de dédommagement après ce qui s'est passé dans le backstage, n'est-ce pas Popo?

D'ailleurs, une règle importante: ne jamais aborder IRL quelqu'un qui vous fait croire qu'il vous attend sur un Messenger ou ailleurs et qui ensuite vous bloque. Et cela s'est passé ainsi. Malgré les gesticulations de la personne concernée, je ne lui ai pas dit un seul mot, je ne me suis même pas dirigé ni vers la personne en question, ni vers son garde du corps qui m'avait proféré ouvertement des menaces pendant EPITAnime (alors qu'il n'avait totalement rien à voir avec l'affaire de 2010 à la base). De toute façon, venir parler à l'une m'aurait valu le poing de l'autre dans ma gueule. GET IT?

Ceci mis à part, je me dirige vers les stands, je fais quelques images, j'éjecte un gars qui m'aborde avec un "Mais c'est mais c'est mais c'est mais c'est mais c'est mais c'est mais c'est mais c'est ..." puis je ramène mon arme lourde: Taokaka, que j'ai gardée jusqu'à la scène. Succès au rendez-vous comme toujours... plus que je ne l'avais supposé d'ailleurs.

Dimanche:
Départ pour La Réole. Arrivé un peu avant midi alors que mon saut était prévu pour 17h. Le papier contenant mon code d'accès ayant été mal rédigé, on croyait qu'il fallait prévoir la journée entière pour le saut, et que le 17h n'était que théorique, alors qu'en réalité l'heure d'appel était celle où il fallait arriver pour sauter et qu'il fallait attendre à partir de ce moment. La secrétaire d'accueil ayant reconnu ce manque de précision erreur de rédaction, elle s'est arrangée pour me faire partir à 14h. En attendant, direction le centre de La Réole, qui est quand même un bien beau coin malgré le peu d'habitants (4500), et qui contient un resto italien dans lequel j'ai pris des pâtes au roquefort.
14h enfin, j'arrive pour me faire briefer et équiper par le moniteur, qui avait un faux air de ressemblance avec David Hallyday. Le gars m'emmène avec un autre volontaire et d'autres habitués, pour prendre place dans un p'tit avion avec une grosse propulsion, qui nous a menés à 4000m d'altitude. Je pouvais voir le Bec d'Ambès et les Pyrénées depuis le cockpit... Et puis le moment venu, cockpit ouvert, on sentait le froid venir, mais ça n'allait pas durer longtemps de toute façon. On était une dizaine serrés dans l'avion, pilote non-compris, à attendre. Trois se sont positionnés, puis ont sauté... 200kg de moins, on sentait l'allègement avec l'appareil qui a brièvement remonté. Puis trois autres... Ensuite vient mon tour, le moniteur me met en place (je n'avais plus envie de faire le moindre mouvement, de crainte de l'entraîner dans le vide), et puis...

J'ai à peine eu le temps de crier "ITTEKIMA...!"... la chute avait déjà commencé.

J'avais l'impression de voir une photo de Google Earth, sauf que je n'étais pas devant mon écran. Avec le souffle assourdissant du vent en plus.

50 secondes plus tard, déploiement du parachute. A cause de la dépression, je n'entendais presque plus. Je me sentais aussi stone qu'un cultivateur de beuh, et sans avoir fumé de beuh (d'ailleurs c'est INTERDIT quand on fait des sports extrêmes). Arrivé à 800m, le moniteur commence à faire un gros 540° bien serré avec le parachute, ce qui m'a donné un malaise. J'ai quand même pu me contenir jusqu'en bas. Le malaise m'a repris quand je suis remonté dans la voiture, j'ai voulu sortir et tenter de reprendre mes esprits... la confusion a duré jusqu'à aujourd'hui, ce matin. Rassurez-vous, rien n'est sorti!

Quelle semaine, décidément...
Tags: animasia, cosplay, real life
Subscribe

  • 2013 Cosplay Summary...

    Et voilà le résumé de mon activité cosplayesque de 2013. Attention: discours assez décalé, vous voilà prévenus! Here comes the summary of my cosplay…

  • Long time no C... (c'est MADE in Japan, pas MAN, bon sang!)

    (soit dit en passant, c'est pire qu'une faute d'orthographe, c'est carrément un faux-sens!) Alors que s'est-il passé en fait? La réponse ici:…

  • Semaine de fou... (1/2)

    Voilà... une semaine à faire autre chose que du bête level-up sur RuneScape. Comment dire? C'était particulièrement intense... Lundi: Voilà que…

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments