DHB - The RPGator (digintegrated) wrote,
DHB - The RPGator
digintegrated

  • Mood:
  • Music:

I AM NOT A COSPLAYER

[en partie C/C d'une réponse que j'ai mis sur mon propre mur FaceBook]

Du moins, pas dans le sens perçu par la communauté.

Tant que j'y pense... depuis combien de temps je n'ai plus sorti de nouveau cosplay? Allez donc voir toutes celles qui ont des plannings indiv+groupes bouclés jusqu'à 2016, qui ont déjà fini les costumes pour EPITAnime 2014, et j'en passe. Je n'exagère pas: le "standard" de la communauté cosplay, c'est ça! Qu'est-ce que les autres en auraient à faire de quelqu'un qui ne coud plus rien depuis des mois, je vous le demande?
Déjà qu'une bonne partie de ces intelligentes couturières me portent TRÈS BAS dans leur estime, parce que 1) je fais des cosplays de fille (et c'est bien connu, seules les filles ont le droit de crossplayer, donc je suis DOUBLEMENT coupable), 2) parce que j'ai mentionné l'expression "délires entre potes" ces gens s'imaginent que je suis un sans-ami désespérément à la recherche de potes.

Et je parle d'après mon expérience (de plusieurs années, précisons-le!). Je ne suis pas photogénique, mais PHOTON-génique (+1 Bonus en geekness si vous trouvez l'origine de ce mot), dans la mesure où c'est plus souvent mon flash qui s'illumine sur les autres. D'ailleurs, je ne suis pas peu fier d'avoir battu des records de prises de photos cette année... Bientôt la barre des 200? des 400? Mais même en photo, je n'aurai jamais le niveau des FleX, des nenmacil et autres coolADN. A quoi cela me servirait-il? Je suis codeur, pas photographe! ^_^ Ce serait mieux que j'investisse dans la dernière suite Visual Studio C++/C# plutôt que dans un Reflex... Pour les photos et rentrer en contact avec les masses hors-comm, ma caméra me suffit amplement. Why do you need quality for success? ^_^

Mais pour résumer la chose de manière simple, pour la communauté, je ne suis qu'un connard en robe à froufrous surchargée de dentelles pourries. N'est-ce pas, Nat Poison Ivy? Quelqu'un qui se cherche désespérément des potes. N'est-ce pas Ludo? Un stalker qui ne vous veut que du mal... n'est-ce pas Filia?

Et avant de répliquer que je me plains constamment, sachez ceci: ce qui me choque ce n'est pas de ne pas faire partie de cette "bande de potes" (comme diraient Tears for Fears, ce sont les choses dont je peux bien me passer), mais de ne plus pouvoir faire quoi que ce soit dans ce domaine. Mes fonds deviennent de plus en plus limités, et aussi, future profession oblige, je me dois d'apprendre moult notions essentielles dans une variété de langages de programmation. Certains ont déjà pu voir un résultat concret, posté sur mon domaine perso et portant le nom de PARANOiD. La partie logique de cette application est opérationnelle, il me faut alimenter la base de données à présent.

Alors oui, pour le cosplay, c'est silence radio, MAIS...! MAIS!

... je ne peux pas en dire autant pour le lolita. Alors là... le lolita, ça y va! :D En seulement un an de présence dans ce monde, j'ai gagné davantage de contacts que dans le milieu du cosplay en sept ans... simplement en m'imposant comme je suis. Alors oui, les garçons sont encore plus rares dans le milieu du lolita, mais aussi parce qu'ils doivent faire leurs preuves le plus tôt possible et ne pas laisser les autres dans le doute. On voit ce que ça a donné pendant mes débuts, moult lolitas, in-comm ou hors-comm, s'en rappellent. Mais après avoir fait seulement deux meetings en tenue, un défilé et une convention pendant ce laps d'une année, les choses ont considérablement changé. De plus en plus de lolitas qui doutaient de moi au départ me font confiance à présent.

Et pourtant, les vipères sont encore plus virulentes dans la communauté lolita. 'Faut voir les "secrets" pour s'en rendre compte! Oui, je m'en suis pris DEUX dans la tronche, de ces attaques personnelles. Mais je suis quand même resté. J'ai bien fait, on dirait!

OK, on ne peut pas tout avoir. Si c'était aussi facile de s'imposer dans le milieu du cosplay que ça ne l'est dans le milieu lolita, je l'aurais su depuis longtemps. Mais le lolita n'est pas du cosplay. Un cosplay consiste à être quelqu'un d'autre, le lolita c'est avant tout chercher à être soi-même... ou à retrouver une partie de sa personnalité, dans mon cas :) Sans oublier que le lolita réside davantage dans l'art de bien savoir coordonner une tenue, pas forcément dans l'art de savoir coudre. Certes, c'est toujours respectable de savoir coudre quand on est lolita, mais très peu de personnes le font. D'autant plus que je n'ai pas le niveau pour me faire ce genre de tenues, soyons réalistes. Donc le lolita et le cosplay ne sont pas comparables.

Quand pourrai-je faire le même coup dans le monde du cosplay? God knows... en tout cas, dans le monde des dentelles et rubans, je sais qui sont ceux et celles à qui je peux me confier à présent, en attendant que le coup de blues passe. C'est déjà une sacrée bonne chose! :D
Tags: conventions, cosplay, lolita, real life
Subscribe

  • 認知度 - Awareness

    Chère CSS... Je sais que tu es là. Je sais que tu me lis, que tu traques mon activité pour repérer les moindres petits détails qui peuvent encore…

  • 2013 Cosplay Summary...

    Et voilà le résumé de mon activité cosplayesque de 2013. Attention: discours assez décalé, vous voilà prévenus! Here comes the summary of my cosplay…

  • It's been a long time... how have you been?

    Dans 73 jours... Dans 73 jours, la date du 7 juillet, date qui va faire 10 ans cette année. Date à laquelle j'ai réussi à foutre en l'air une amitié…

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments